TÉLÉCHARGER RN PSC1

TÉLÉCHARGER RN PSC1

TÉLÉCHARGER RN PSC1

Le stagiaire apprend à choisir le service d'urgence à contacter en fonction de la situation et à lui transmettre efficacement un message complet [E 8]. Les malaises[ modifier modifier le code ] Dans le cas où la victime se plaint d'un malaise, le sauveteur doit repérer des signes de gravité et l'interroger pour transmettre l'alerte au SAMU [E 9]. Le sauveteur doit notamment savoir s'il a affaire à un accident cardiaque douleur dans la poitrine , un accident vasculaire cérébral AVC qui sont deux malaises nécessitant une prise en charge urgente.

Nom: rn psc1
Format:Fichier D’archive
Version:Dernière
Licence:Libre!
Système d’exploitation: iOS. Windows XP/7/10. MacOS. Android.
Taille:14.65 Megabytes

Les locaux. Les horaires de travail. Le matériel utilisé par le formateur faire émarger la fiche de présence et remplir la fiche individuelle de suivi.

Tour de table rapide des apprenants : motivation, profession, formation antérieure en secourisme. Conditions de réalisation - Le formateur fait écouter aux participants le signal d'une sirène qui alerte les populations d'un danger. Critères de réussite - Les méthodes de confinement décrites sont cohérentes.

En groupe, rechercher les différentes mesures à prendre. Insister sur les différentes conduites à tenir et les formaliser par écrit. Indiquer qu il y a des signaux particuliers barrage, etc. Conditions de réalisation - Au cours d une situation présentée oralement, transparents , une victime, et éventuellement d'autres personnes, est exposée à un danger contrôlable.

Des moyens utilisables pour assurer la protection sont disponibles. Critères de réussite - L approche de la zone est prudente.

Choisir les exemples en fonction du public de la formation. Accident du travail dans une entreprise, accident domestique dans le cadre de la vie quotidienne, accident de loisirs, accident de plongée Faire préciser les principales causes des dangers, les conséquences et l objectif de l action de secours.

A l aide de ces exemples, faire découvrir la démarche de l action du sauveteur face à un danger persistant. Le danger est-il contrôlable sans risque pour le sauveteur? Conditions de réalisation - Au cours d une situation d accident simulé, une victime inerte jouée par un participant à la formation est exposée à un danger que le sauveteur ne peut supprimer ; le danger est réel, vital, immédiat et incontrôlable.

Critères de réussite - La victime est soustraite immédiatement au danger grâce au dégagement d urgence.

Plan du site

Durée : 0h10 Justifications - Les premiers gestes élémentaires de secours ne sont réalisables par le sauveteur que si la victime se trouve dans un endroit sûr et visible de l extérieur. Technique pédagogique Durée Moyens pédagogiques Recommandations Etude de cas 3 min - Rétroprojecteur - Transparents de situation. Faire découvrir l objectif de l action de secours.

Montrer sur un assistant de formation comment dégager une victime, par exemple, par les poignets, les chevilles ou les vêtements.

Référentiels Nationaux à télécharger - PSE1 - PSE2 - PSC1 - DPS - Association RESCUE 34 Montpellier

Si on utilise un tapis de sol sous la victime, expliquer avant de commencer que le tapis n est là que pour éviter que l assistant ou le participant qui joue le rôle de la victime ne se blesse.

Synthèse de la technique 2 min Insister sur les points clés du dégagement d'urgence, plus que sur la réalisation technique du dégagement. Insister sur le fait que c est la vie qui est importante et qu il faut dégager la victime. Conditions de réalisation - Au cours d une situation simulée, décrite ou montrée transparent, vidéo, diapositive , le formateur fait découvrir l examen d une victime nécessitant une action de secours.

Critères de réussite - La collecte des informations est basée sur les actions suivantes : Observer la victime. Parler à la victime. Questionner la victime. Durée : 0h10 Justifications - L examen d une victime permet de récolter les informations nécessaires à l alerte des secours publics et à la réalisation des gestes élémentaires de secours.

Faire identifier par les participants l intérêt de cet examen. Enchaîner sur la séquence suivante : l alerte. Conditions de réalisation - Au cours d une situation simulée, décrite ou montrée transparent, vidéo, diapositive , l alerte d un service de secours ou de soins est nécessaire.

Un moyen qui permet la transmission de l alerte est disponible. Critères de réussite - Appeler un service de secours adapté. Observer et analyser la situation : situation accidentelle, danger, victime réelle ou potentielle.

Se localiser. Choisir le service de secours adapté : 15, 18 ou Trouver le moyen d alerte : moyens de communication.

Livret secourisme PSC1 interactif conforme RN 2018

Transmettre l alerte : message d alerte. Identifier les différents renseignements demandés par les secours, si possible en utilisant une fiche d un centre d alerte. Conditions de réalisation - L e formateur indique la conduite à tenir face à une victime présentant une obstruction partielle des voies aériennes. Critères de réussite conformes aux critères de la fiche technique.

Prévention et secours civiques de niveau 1

Technique pédagogique Durée Moyens pédagogiques Recommandations Exposé Interactif 5 min Préciser la conduite à tenir du sauveteur et indiquer la différence des signes constatés avec la situation précédente. Insister sur l absence de réalisation de gestes de désobstruction qui, s ils étaient réalisés, pourraient aggraver la situation. En cas d arrêt respiratoire faisant suite à une obstruction partielle, la CAT est celle de l obstruction totale.

Conditions de réalisation - Un participant à la formation simule un adulte victime d une obstruction totale des voies aériennes.

Durée : 0h20 Justifications - Débloquer un corps étranger permet de restaurer le libre passage de l air dans les VA et d éviter la survenue d un arrêt cardiaque. Amener les participants à : - Film vidéo - Reconnaître une obstruction totale des voies aériennes.

Démonstration en temps réel claques dans le dos Démonstration et apprentissage par la technique en miroir claques dans le dos Démonstration et apprentissage par la technique en miroir compressions abdominales Cas particuliers : Personne obèse et femme enceinte. Montrer l ensemble de la conduite à tenir, sans commentaire, comme dans la réalité, à partir du moment où l obstruction survient.

Dans cette 1 ère démonstration, montrer que la première série de 5 claques dans le dos est efficace l aide d un assistant de formation est conseillée pour assurer le rôle de la victime qui ne respire plus. Montrer les signes qui permettent de reconnaître l obstruction totale des voies aériennes.

Expliquer pourquoi les claques dans le dos provoquent la désobstruction des voies aériennes.

Référentiel Interne de Formation PSC1 de la FFESSM

Indiquer comment réaliser les claques dans le dos en remontrant le geste. Le corps étranger est expulsé par les claques dans le dos. Préciser aux participants de mimer les claques dans le dos et de ne pas les réaliser réellement. Montrer, sans les réaliser réellement, les compressions abdominales qui aboutissent à la désobstruction suivie de la demande d un avis médical. Expliquer comment réaliser le geste. Expliquer pourquoi la compression abdominale provoque la désobstruction des voies aériennes.

Préciser aux participants de mimer les compressions abdominales et de ne pas les réaliser réellement.

Durée : 0h15 Justifications - Débloquer un corps étranger permet de restaurer le libre passage de l air dans les VA et d éviter la survenue d un arrêt cardiaque. Technique pédagogique Durée Moyens pédagogiques Recommandations Démonstration commentée justifiée 5 min - Mannequin nourrisson Préciser et expliquer les différences de la désobstruction chez l enfant par rapport à l adulte.

Préciser et expliquer pourquoi les gestes de désobstruction sont différents chez le nourrisson. Insister sur : - La position du nourrisson. Apprentissage 10 min - Mannequin nourrisson Les participants doivent faire, à tour de rôle sur un mannequin nourrisson, la séquence de désobstruction des voies aériennes.

Objectif spécifique A la fin de la séquence, le stagiaire devra être capable de réaliser une compression locale de l endroit qui saigne afin d arrêter le saignement. Insister sur les points clés. Cas particuliers Saignement de nez, vomissements de sang par la bouche, orifices naturels Constituer les groupes : 1 er temps : Mettre en binôme les apprenants et dérouler la CAT un témoin ou un moyen de communication est présent.

Reprise des points clés Tour de table 2 Rappel des conduites à tenir particulières Cas Concret 10 Réaliser un cas concret portant soit sur une OTVA claques inefficaces , soit sur une hémorragie externe nécessitant la pose d un pansement compressif.

Traiter avec le groupe des signes secondaires et de la surveillance particulière qui en découle. Mettre en relief la conduite à tenir et essayer de retrouver avec le groupe les différents signes d un malaise. Cas Concret 10 Réaliser un Cas concret portant soit sur une victime se plaignant d un malaise soit sur une victime ayant subi un traumatisme.

Le formateur veillera à laisser aux participants la possibilité de lui proposer les gestes à réaliser.

Le formateur réajustera si nécessaire et apportera des justifications centrées sur les points clés. Cas particuliers : Mannequin Bébé 3 Femme enceinte, victime traumatisé, Nourrisson : apporter des précisions concernant la recherche de l inconscience, et sur la LVA, le bébé sera mis ensuite sur le côté dans les bras du sauveteur. Cas concret 10 min Réaliser de préférence un scénario où la cause de la Perte de Connaissance sera une cause toxique alcool, médicaments, etc..

Si l'obstruction des voies aériennes est partielle, la victime peut encore émettre des sons avec sa bouche et par exemple tousser.

Description de Fiches Secourisme PSC1

Le stagiaire doit savoir reconnaître l' inconscience et contrôler la respiration [E 9] , puis placer la victime en position latérale de sécurité [C 8].

Pour reconnaître l'inconscience, le sauveteur peut chercher à avoir des interactions avec la victime, d'abord orales "Vous m'entendez" puis physiques. Il peut par exemple demander à la victime de lui serrer la main ou encore lui secouer doucement les épaules à la recherche de réaction.

En cas de succès il peut s'agir d'un malaise. Si oui le sauveteur a bien affaire à une perte de connaissance. Dans ce cas il faut appeler les secours et placer la victime en position latérale de sécurité.