TÉLÉCHARGER MEMOIRE CHADLI BENDJEDID PDF

TÉLÉCHARGER MEMOIRE CHADLI BENDJEDID PDF

TÉLÉCHARGER MEMOIRE CHADLI BENDJEDID PDF

Content uploaded by Sami Boufassa Author content All content in this area was uploaded by Sami Boufassa on Jan 04, Content may be subject to copyright. Depuis les années , les différents gouvernements ont, par ce moyen, diffusé largement des réalisations architecturales. Cette affirmation politique et identitaire va perdurer durant plusieurs décennies. Elle peut être représentée à différentes échelles : un détail porte, plafond ou même carreaux de céramique ou un paysage urbain.

Nom: memoire chadli bendjedid pdf
Format:Fichier D’archive
Version:Nouvelle
Licence:Libre (*Pour usage personnel)
Système d’exploitation: Android. Windows XP/7/10. iOS. MacOS.
Taille:58.82 Megabytes

Recommended publications

Sans laisser d'adresse. Il n'a séjourné au Mali que le temps de déposer ses bagages.

Ceci, pour le passé. Revenu aux affaires en , Bouteflika continuera à projeter une image de sa personne sous un prisme totalement déformant. A commencer par ce qu'il a cultivé comme image d'opposant à Chadli Bendjedid.

Il n'a jamais été proche de Chadli comme durant son émigration à l'étranger. Il s'intéressa même à une des filles Bourokba la belle-famille de Chadli dont il apprit qu'elle était encore célibataire. Bouteflika se mariera, sans que personne ne le sache, en Bouteflika se maria un vendredi d'août dans un appartement de la rue Duc -des- Cars, à Alger.

Ce dernier, né d'un premier mariage de la mère de Bouteflika, n'a jamais été accepté par la fratrie, qui l'a déshérité. Mohamed décédera sans que l'injustice ne fut réparée, et c'est en venant à Alger pour en savoir plus sur l'affaire que son fils, le fameux 'neveu disparu' de Bouteflika, trouvera la mort.

Benchicou, par ailleurs, qui concède à Bouteflika un seul mérite, celui de lui avoir permis, en l'interdisant de sortie du territoire national, d'écrire ce livre, enrichit, à satiété, son ouvrage de révélations sur l'affaire Khalifa, entre autres entreprises pas du tout orthodoxes de Bouteflika.

Le lecteur, qui pourra dès ce lundi tenir entre ses mains ce précieux ouvrage, saura aussi qu'au moment où le roi du Maroc s'est mis à l'idée et entrepris de chercher noise à l'Algérie, Bouteflika, alors ministre des Affaires étrangères, entretenait au Maroc, une décapotable pour l'apparat, un de ses amours marocaines. Mais ils ne veulent retirer aucune légitimité de ces immenses sacrifices, ni une prétention à s'incruster coûte que coûte.

Mais il n'acceptera aucune des démissions qui lui sont proposées. Il ne le fera pas, non par bonté d'âme, mais parce que sans eux il est perdu.

Et puis, sur quels dos va-t-il essuyer le poignard qu'il affûte déjà? Il a besoin d'eux comme protecteurs, comme repoussoirs, comme souffre-douleur et surtout comme boucs émissaires. Chadli Bendjedid contraint d'écourter son troisième mandat, Boudiaf assassiné au bout de six mois, Zéroual parti avant terme, qu'adviendrait-il du peu qui reste de la réputation de l'Algérie si celui-là déclarait soudain forfait? Il veut que le ton de ses vis- qu'il est en position de force.

Il ne prend en compte dans son analyse des raisons de ceux qui l'ont appelé deux fois, que le contrefeu diplomatique qui lui avait été demandé. Son esprit façonné dans l'intrigue et l'arrière-pensée ne peut créditer les autres d'aucune saine intention.

Les outrances qui ciblent, pèle-mêle, membres de la haute hiél'archie militaire, ministres, responsables divers, partenaires étrangl'l'S32et journalistes - journalistes surtout - sont le fait d'un esprit. CAlgérie attendait président mature et expérimenté, connaissant le sens des mots ,'1 en mesurant la portée, elle se découvre dirigée par un homme rmporté et colérique, ne sachant faire que dans la dérision ou l'insulte.