TÉLÉCHARGER CHANTS WYDAD

TÉLÉCHARGER CHANTS WYDAD

TÉLÉCHARGER CHANTS WYDAD

Viiictoiiiiire , Hézzou lkhémsa lfou9 , Lah yr7mék yal 7aj Mekouuar.. Refrain : Wydad Nour lblad b 9élbi nébghiha , Hamra men bekri w rabbi 7amiha , Winners à la vie à la mort jate lioum , tgoul belli ga3 l2oumma t3ché9 fiha.. Wydad Nour lblad b 9élbi nébghiha , Hamra men bekri 3omri mananssaha , Winners à la vie à la mort jate lioum , tgoul belli ga3 l2oumma t3ché9 fiha.. C jaria f 3rou9i..

Nom: chants wydad
Format:Fichier D’archive
Version:Dernière
Licence:Libre!
Système d’exploitation: iOS. Windows XP/7/10. MacOS. Android.
Taille:69.85 Megabytes

wac music 2019 winners 2005 قلب حزين

Nous sommes l'original et les autres sont seulement l'imitation. Notre histoire s'inscrit dans celle de la lutte contre le colonisateur. Wydad al Ouma, dit-il, qui veut dire Wydad de la Nation, telle est la description donnée par les supporters des rouge et blanc, une autre appellation du Wydad. Notre club a été fondé en par Mohamed Benjelloune et Abdelatif Benjelloune. Composé de marocains, juifs et musulmans, le Wydad était et reste toujours le symbole de la nation.

Nous avons combattu ensemble contre les colonisateurs, témoigne Zakaria9. Être supporter c'est être capable de défendre la cause de son équipe, connaître l'histoire est un rite obligé pour devenir un vrai supporter digne de ce nom.

Les supporters procèdent à un tri, afin de trouver les éléments qui les arrangent, ceux qui peuvent éclairer leurs antagonismes, leurs représentations et leurs actions présentes, au point de prendre parfois des libertés avec la réalité historique. Un bricolage qui permet de construire la mémoire du groupe. Nous pouvons en effet parler de mémoire collective selon la définition de Halbwachs.

Il ne se rend pas régulièrement au stade.

Wydad casablanca الوداد البيضاوي

Le supporter doit être en osmose avec son groupe. Il y a des normes et des lignes de conduite à suivre pour être membre d'un groupe ultras. Le groupe de supporters demeure un lieu de sociabilité pour les supporters, la Geselligkeit que définit Georg Simmel. Il est aussi leur support matériel dans leurs interactions avec les tifosis d'un autre groupe. Les aficionados se servent de cette mémoire collective pour "reconstruire le passé en fonction de ses intérêts présents", lit-on dans les cadres sociaux de la mémoire de Halbwachs La mémoire collective est expliquée par sa fonction d'utilité par le groupe.

Cette mémoire d'un groupe est une représentation … et qui unifie la pratique du groupe. Elle est à la fois savoir des faits et des hommes et leçon normative pour l'action future. La mémoire de chaque supporter se renforce et se complète en continu.

Les conversations et les débats renaissent sans cesse, au sujet des grands exploits et des déboires, des anciens joueurs et des nouvelles recrues. Les supporters les mieux informés, connaissent parfaitement les noms, les lieux et les événements marquants de l'histoire de leurs équipes. Ils ne se contredisent jamais entre eux. Ils réussissent ainsi tous à faire face, à ne pas être intimidés, face aux farces, aux plaisanteries et aux piques lancées par leurs antagonistes détracteurs.

Les mémoires individuelles des supporters ont été construites avec pour base un savoir, issu des lectures et des discussions avec les autres supporters.

L'ensemble des mémoires individuelles forme la mémoire collective du groupe. Une idée de Halbwachs sur le besoin de se souvenir et de la localisation des événements. Nous dirions volontiers que chaque mémoire individuelle est un point de vue sur la mémoire collective Au reste, si la mémoire collective tire sa force et sa durée de ce qu'elle a pour support un ensemble d'hommes, ce sont cependant les individus qui se souviennent, en tant que membres du groupe12, apprend-t-on par Maurice Halbwachs.

La confrontation des entretiens des supporters du Wydad me permet de dresser certains stéréotypes. Mais les thèses de Maurice Halbwachs confirment bien l'idée que la mémoire de Zakaria, tout comme celle de son cousin Youssef et des autres supporters, s'appuie sur les mémoires des autres, étant donné que notre impression peut s'appuyer, non seulement sur notre souvenir, mais aussi sur ceux des autres, notre confiance en l'exactitude de notre rappel sera plus grande.

Ils s'accordent tous sur la même histoire. La mise en relation de tous les témoignages recueillis, qui confirme les mêmes faits et impressions, conforte mon idée sur le fait que les supporters s'accordent sur l'essentiel. Autrement dit, tout ce qui glorifie le groupe et le club du wydad et insulte les rajawis est adopté. A contrario, les mauvais souvenirs sont rejetés, refoulés et oubliés. Les propos de Zakaria et de son cousin sont discrédités par Hassan qui était avec nous ce soir- là.

Dans ce café du quartier Hay Hassani, Hassan, 43 ans, est un habitué du lieu. Il est membre d'une association sportive du quartier et soutient le Raja de Casablanca.

Le but est de déstabiliser les supporters et de banaliser leur succès. Ce n'est pas par hasard que le Wydad est le plus titré en championnat. Il faut compter uniquement les titres de l'indépendance à nos jours. Renoncer à l'histoire, c'est comme nier leur identité et leur particularité. Il est maintenant utile de revenir sur les documents officiels du Wydad. Les informations collectées dans les documents ont été commentées par des supporters, des journalistes sportifs et par un membre fondateur du Raja.

Les clubs, à cette époque, étaient crées et gérés par des européens. C'est ainsi que naquit l'idée de la création d'un club par des marocains, afin de permettre à la fois aux juifs et aux musulmans de se baigner dans les piscines du port.

Ainsi vint l'idée de créer le club du Wydad avec pour objectif, avoué par certains anciens Wydadi, de participer aux compétitions de Water Polo Le club du Wydad Athletic est ainsi né. Tout ne fut pas très facile, car après avoir demandé plusieurs fois l'autorisation aux autorités françaises pour la création du club, sollicitations qui furent chaque fois sans réponse, les Wydadis de la première heure, feu Mohamed Benjelloun et feu Abdellatif Benjelloun Touimi, contactèrent l'association franco-marocaine pour trouver une solution au problème de l'enregistrement du club.

C'est ainsi que le Président Général Noguès intervint personnellement pour autoriser la création du Wydad, ceci sous certaines conditions très contraignantes : pas de religion dans le sport, l'éloignement de la politique, pas de racisme envers les français, partage des 12 sièges du comité entre marocains et français à parts égales. C'est ainsi que le club fut créé, avec une oie en guise de mascotte.

Abdellatif Benjelloun Touimi, qui s'était occupé de la rédaction des statuts du club, avait eu l'idée de créer des statuts généraux et non pas spécifiques à la natation, de telle manière à pouvoir créer d'autres sections pour le club, c'est ainsi qu'est apparue la section basketball en et la section football en Le WAC Wydad Athletic Club a été créé en tant qu'association sportive par les juifs et les fassis les habitants de la ville de Fez, en majorité des bourgeois et des notables de l'ancienne Médina, la vielle ville, de Casablanca en , afin que ces derniers puissent accéder à la grande piscine de la ville portuaire de Casablanca, alors que la section football n'a été créée qu'en Lorsque la résistance marocaine contre le colonisateur battait son plein, les dirigeants du WAC jouaient des tournois organisés par les Français, au même moment où les résistants et les militants qui appelaient à boycotter les français et leurs compétitions se faisaient assassiner et exécuter.

Et parmi, les chants qui corroborent mes dires lorsque les Rajawis se battaient, les alliés, les traitres ont gagné la coupe de Ben Arfa En effet, dans les stades où l'équipe jouait, tous les supporters, qui se déplaçaient par milliers, étaient marocains. Pour la petite histoire, on raconte parmi les wydadis que lors d'un match de Coupe d'Afrique du Nord, en Algérie, les joueurs marocains refusèrent de jouer tant que le drapeau marocain ne serait pas porté et arboré bien haut à côté du drapeau français.

Le match commença lorsque le drapeau rouge frappé de l'étoile verte fut levé aux côtés du drapeau tricolore. Une des nombreuses anecdotes qui qualifie vraiment les wydadis est celle de Feu Abdeslam qui, lors de la présentation d'un match, se mit à uriner en direction des musiciens qui jouaient la marseillaise.

Notre principal support n'était autre que le Prince héritier de l'époque et Président d'Honneur, Feu Hassan II qui n'hésitait pas à descendre dans le vestiaire lors des mi-temps pour encourager les joueurs du Wydad.

Notre club est pionnier et est le symbole de la lutte de notre pays pour son indépendance.

Sur instruction du Père Jégo, Kacem en valeureux et courageux capitaine, fait observer à Atanasio arbitre du match que le Wydad ne peut fouler la pelouse tant que le drapeau Marocain orné de l'Etoile Chérifienne n'est pas hissé à hauteur du drapeau Français. Nous avons évoqué qu'officiellement le club du Wydad détenait 11 titres de championnat. Les supporters et tous les membres de son comité montent au créneau et déclarent que cinq titres pourraient être rajoutés aux sacres de leur club.

Elle regroupait quelques clubs de la zone du protectorat français. La logique dicte que seuls les championnats ayant démarré après peuvent être pris en compte. Le Raja et les Jrads ne peuvent pas se mesurer à nous. La passion pour le Wydad, à Casablanca, va de pair avec l'antipathie très marquée contre le Raja.

C'est cette coexistence polémique de visions contrastées portées sur les deux équipes, les historiques et les palmarès qui ressortent des entretiens. La confrontation entre Hassan, le rajawi et Zakaria et son cousin Youssef, les wydadis, après des entretiens approfondis reflète l'inimitié qui ne va jamais changer entre les deux protagonistes.

TOG£TH£R FOR£V£R

Il se place sur le plan national devant son rival de toujours : le Raja de Casablanca. Les supporters du Raja ne peuvent pas réfuter ces résultats historiques, ni discréditer le mérite du WAC.

Ils sont à court d'arguments. Mais ils avancent un jeu spectaculaire du Raja qui caractérise son équipe depuis sa création et son désintérêt pour les titres. Et surtout, la supériorité au niveau des victoires que ça soit en Championnat ou en Coupe du Trône. Ils chantent cette prédominance partout.

ultras winners

A la table, le ton monte d'un cran : Zakaria souligne que les wydadis sont fiers, leur club est le seul club marocain qui ait gagné la Coupe l'indépendance et la Coupe Mohamed V en La Coupe de l'Indépendance a été organisée au lendemain de l'indépendance pour célébrer la libération du pays, les clubs marocains y participèrent et c'est le Wydad qui la remporta. Afin de mettre fin à l'euphorie liée à la particularité de cette coupe dont le Wydad est le seul club marocain détenteur, les supporters rajawis scandent que le Wydad est la seule équipe marocaine à avoir gagné la coupe Ben Arfa, nommé Sultan du Maroc par le colonisateur après l'exil de Mohamed V en Corse puis à Madagascar.

Surtout que les aficionados du Raja soutiennent que leur équipe a beaucoup mieux réussi en phase finale que son rival. Les supporters rajawis s'entendent sur le fait que ce palmarès ne correspond pas à l'histoire d'une équipe qui revendique le sommet des clubs marocains. Les supporters du Wydad exaltent le mérite de leur équipe surtout dans les compétitions d'Afrique du Nord. Et cela, avant l'indépendance bien sûr. Il faut avoir honte, de parler d'une coupe vielle de plus de 50 ans.

Point final. Mais tout le monde associe l'histoire de la naissance du Raja au père Jégo. La création du Raja fut un 20 mars par la résistance marocaine et les chefs des syndicats marocains, notamment le premier chef du syndicat marocain Union Marocaine du Travail.

C'est dans un café populaire que ces militants se réunissaient régulièrement, afin de s'attaquer aux colons par le biais du sport.

Wydad - Winners 05 - Chants

Philipe Dine écrivit dans ce contexte de lutte nationaliste que le football, qui avait servi la cause de l'intégration, et de la propagande qui allait avec, était devenu un outil d'agitation nationaliste C'est à cet effet que le régime du protectorat français refusa la création des clubs marocains, sinon instaura des mesures draconiennes pour rendre la tâche impossible.

Ainsi, l'idée de créer un club s'inscrivit à cette époque dans une logique de lutte politique contre les Français. Le Raja a traversé toute cette belle époque sans rien gagner car le pouvoir ne voulait pas permettre au club de devenir une force populaire ….

Hassan semblait déjà plus déterminé que ses adversaires.

Dans une vidéo mise en ligne sur un réseau social, des supporters du Raja fêtaient le titre du championnat de , lorsque le Raja a gagné son dixième titre de champion du Maroc.

L'univers du supporterisme offre à ses membres la possibilité de sortir de l'anonymat, d'exister tout bonnement en s'identifiant à une équipe de football. Devenir supporter est une manière d'être, de paraître et de sortir de la masse. Ceux qui croisent un supporter dans la rue ne connaissent ni son nom, ni d'où il vient. En quoi chercher une nouvelle identité est-il si important?

Les supporters cherchent ici à être semblables, tout en venant de milieux sociaux différents. C'est en cela que tient cette culture des groupes ultras, nous sommes tous égaux mais nous nous distinguons par notre dévouement à notre équipe investissement qui se compte en temps et en argent, entre autre par la participation aux déplacements, à la confection des emblèmes, des banderoles et des tifos.

Le monde des ultras a fait son apparition au Maroc à Casablanca en juin Cette naissance témoigne de l'esprit de compétition qui règne entre les deux équipes et leurs supporters. Les ultras se distinguent des autres communautés de jeunes supporters.

Ils ont en majorité entre 13 et 27 ans, et se regroupent généralement, soit au virage nord, frimija du Wydad, soit au virage sud magana du Raja. Ils critiquent le jeu de certains joueurs, emploient des termes accusateurs contre certains membre des comités, les récentes mauvaises prestations du Raja ont en effet conduit les supporters à brandir des banderoles contre le Président du club lui-même.

Avec la newsletter quotidienne du HuffPost, recevez par email les infos les plus importantes et les meilleurs articles du jour. Pour suivre les dernières actualités en direct sur Chabts HuffPost Maroccliquez ici. Le Wydad de Casablanca sacré champion du Maroc. Tous les nouveaux chants des Winners sur ce blog consacré au Wydad. Dès le coup de sifflet final, les rues de qydad capitale économique ont été wyad par les supporters chauffés à blanc. Le Maroc vient de vivre le meilleur crackage de son histoire!!!

Design by lequipe-skyrock Choisir cet habillage Signaler un abus. Le premier se faisait bien au début de la partie; au milieu du match les algériens vont vivre leur enfer: Abonne-toi à mon blog!

Les Egyptiens sont des mauvais perdants. Salma Khouja HuffPost Maroc. Hakim Ziyech de retour en sélection marocaine.

Retrouvez-nous sur notre page Facebook. En effet, comptant pour le match aller de la Coupe Arabe des Champions, les Winners nous ont présentés un crackage en 3 parties. De quoi satisfaire tout est pays!! Dès le coup de vhants final, les rues de la capitale économique ont été envahies par les supporters chauffés à blanc.

Articles Similaires:.